DE VOUS AIEUX, en passant par moi !

DE VOUS AIEUX, en passant par moi !

Au coeur d'un Conseil de Guerre (2) La Plainte.....

Avant d'entrer dans la salle d'audience , voyons ce qu'on reprochait à mon Arrière Grand Père Paternel.

 

La plainte est formulée par le capitaine de sa compagnie en la personne du Capitaine Courtès.

 

 

source : SHD Toulon

 

Plainte en Conseil de Guerre                                                                Justice Maritime


4° Régiment d'infrie de la Marine


A Monsieur le Colonel, Commandant le 4 ° Régiment d'Infanterie de la Marine.


    Je soussigné a l'honneur de vous représenter que le nommé Hidier Désiré, Simon N° Mle D 6616, Sergent-Major à la 26° Compagnie que je commande , est prévenu de vol d'une somme de 76f,86, dont il était comptable vis à vis de moi.
    Le 16 juillet le Sergent Major HIDIER a touché chez le trésorier la feuille de prêt et le décompte de la compagnie; celui-ci s'élevant à la somme de 150f,38. Il a payé une partie des hommes, et a gardé 76f,86 pour lui.
    Muni de cet argent il a quitté le corps le 18, s'est rendu tout près de Nice, dit-il, m'a écrit une lettre datée du 18, dans la quelle il me laissait savoir qu'il allait se tuer, a dépensé toute la somme emportée par lui, et est rentré volontairement au régiment le 21, après trois jours d'absence.
    Les témoins du vol commis à mon préjudice sont les dénommés ci après que j'ai payés le 19 juillet , le lendemain par conséquent du départ du Sergent-Major Hidier. A côté
de leur nom sont les sommes qu'ils avaient à toucher.

Suit ensuite la liste des soldats lésés ainsi que la somme qui leur est due. (ndlr )

    Je vous demande en conséquence que le Sergent major Hidier, si vous le jugez convenable, soit traduit devant un conseil de guerre, et jugé pour la faute qu'il a commise , et qui est énoncée dans le 1er paragraphe de l'article 331, chap. VII du Code de justice militaire de l'armée de mer.
    Je joins à l'appui de ma plainte un état signalétique, un relevé des punitions et un extrait de masse du Sergent-major Hidier.
    Fait à Toulon le vingt deux juillet mil huit cent soixante dix sept.
               
                            Le Capitaine , Commandant la 26° Compagnie
                                    Courtés

 

Transmis à Monsieur le Vice-Amiral , Commandant en Chef , Préfet Maritime
Toulon le 26 Juillet 1877
Signé Le Colonel XXXXXXXXXXX

 

A première vue l'affaire semble simple et la  cause entendue , on verra qu'elle est peut-être plus compliquée qu'elle n'en a l'air.

 

 

 

 

 



03/05/2013 0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Liens

Voir les articles de la catégorie Si mes ancêtres étaient contés