DE VOUS AIEUX, en passant par moi !

DE VOUS AIEUX, en passant par moi !

O comme Origines

Comme tout à chacun, mes origines sont diverses et variées.

Mon grand-père paternel Henri HIDIER  était originaire de Côte d'Or. Il était né le 31 juillet 1889 à Pouilly en Auxois non loin du canal de Bourgogne.

Son père Désiré, était né quant à lui à Gerland  petit village situé à proximité de Nuits St Georges et berceau de la famille HIDIER depuis qu'un certain Sanson HIDIER, laboureur de son état,   a du y faire souche  vers 1645.

La présence de cet ancêtre dans ce bourg y est d'ailleurs  attestée car il est témoin au  mariage de son beau-frère le  5 juin 1646.

Toujours côté paternel, ma grand-mère Germaine DEGROUAS était née à Alençon. A l'âge de 15 ans environ, elle servira de modèle pour un photographe. Habillée pour la circonstance du costume traditionnel et parée de la coiffe d'Alençon, on pouvait  trouver la carte postale la représentant il y a encore quelques années en arrière dans les librairies  d'Alençon.

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/82930/photo_82930_7357708_201004242001945.jpg

 

En réalité, ses parents Eugène DEGROUAS et Ernestine GUITTET n'étaient pas natifs d'Alençon. Eugène le ferblantier, comme Ernestine étaient nés tous les deux dans la Sarthe toute proche.

Les DEGROUAS comme les GUITTET ne bougeront que  très peu  au cours des siècles et l'essentiel des ascendants qui composent cette branche de mon arbre naitront, vivront et mourront dans des communes comprises dans un triangle dont les sommets seraient Fresnay-sur-Sarthe au Nord,  Ballon à l'Est, et Sillé-le-Guillaume à l'Ouest avec quelques incursions dans la Mayenne une province située entre Maine et Perche.

 

carte Sarthe.PNG

 

 

Alors que  Jean DEGROUAS, l'aïeul d'Eugène, se marie en 1678 à Mézières-sous-Lavardin avec Julienne HUGEREAU, Jacques GUITTET l'ancêtre d 'Ernestine, voit le jour à Crissé , village situé à quelques kilomètres.

Côté maternel, c'est plus simple : direction le nord de la France et plus précisément le Pas de Calais.

La quasi totalité de mon ascendance maternelle est  originaire de ce département. D'union en union, d' ascendant en ascendant , nous progressons vers le nord pour retrouver quelques  sosas à Lille voire même en Belgique. Rien d'étonnant à cela puisque les frontières actuelles n'existaient pas à l'époque.

Ma mère Marie Jeanne DERACHE est née à Vitry en Artois en 1919; son père Léonard était lui même originaire de Vitry. Les DERACHE y sont attestés depuis au moins 1737. Difficile de remonter avant, les registres ayant été détruits dans les bombardements d'Arras pendant la première guerre mondiale. Néanmoins, les DERACHE ou (RACHE) pourraient avoir été présents sur Vitry depuis le 17ème voire le 16ème siècle mais rien de corroborant.

 Ma grand-mère maternelle Jeanne SIMON, si elle était née également à Vitry, il n'en reste pas moins que le berceau des SIMON se situe, dans l'état actuel de mes recherches, sur la commune de Berneville, près d'Arras, depuis qu'un certain Hiérosme SIMON charpentier y a fait souche. Ce dernier se marie vers 1657 avec Marie PAYEN dont il aura au moins 11 enfants. Les SIMON furent très prolifiques et devinrent vite  incontournables sur Berneville et les communes aux alentours.

 

 

 



17/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi